Le gaspillage alimentaire : Nous devons arrêter de gaspiller 30% de nos aliments

6 minutes de lecture

Mis à jour le: 14 Dec 2020

Quelle est l’ampleur du gaspillage alimentaire ?

30% de la nourriture dans le monde est perdue ou gaspillée . Cela revient à environ 614 kcal par personne par jour . C’est-à-dire à peu près 10 œufs de taille moyenne ou 21 grosses carottes chaque jour !

Image of Les pertes alimentaires et le gaspillage dans le monde

Les pertes alimentaires et le gaspillage dans le monde

Lorsque la nourriture est perdue ou gaspillée, toutes les ressources nécessaires à sa production sont également perdues. À l’échelle mondiale, c’est un gâchis d’ 1,4 milliard d’hectares de terres (une surface plus grande que le Canada et l’Inde réunis) et d’à peu près 250 km³ d’eau (presque trois fois le volume du lac Léman) chaque année !

En plus de ce coût environnemental, les pertes alimentaires et le gaspillage représentent un coût économique de 940 milliards de dollars par an !

Image of Le coût des pertes alimentaires et du gaspillage

Le coût des pertes alimentaires et du gaspillage

Quelles sont les causes des pertes alimentaires et du gaspillage dans différents pays ?

Les pertes alimentaires surviennent en fait avant que la nourriture n’atteigne nos supermarchés : à la ferme, dans les entrepôts, et pendant la transformation, l’emballage et le transport . En revanche, le gaspillage alimentaire a lieu dans les magasins, les restaurants et nos foyers .

Image of Les pertes alimentaires vs. le gaspillage

Les pertes alimentaires vs. le gaspillage

Plus les gens sont riches, plus ils gaspillent de nourriture . Dans les pays riches, plus de 40% des pertes alimentaires et du gaspillage ont lieu au niveau de la vente et de la consommation .

Dans les pays en voie de développement, les pertes alimentaires interviennent en amont de la chaîne de production , tandis qu’il y a moins de gaspillage au niveau du consommateur . Alors que les Européens et les Américains gâchent entre 95 et 115kg de nourriture par personne et par an, les habitants de l’Afrique subsaharienne, du Sud et du Sud-Est de l’Asie en gaspillent seulement 6 à 11kg .

Image of L’origine des pertes alimentaires et du gaspillage dans différentes régions

L’origine des pertes alimentaires et du gaspillage dans différentes régions

Les pertes alimentaires dans les pays en voie de développement sont causées en grande partie par des mauvaises techniques de récolte, un stockage et des installations de refroidissement insuffisantes, et un manque d’infrastructure pour le transport et la vente de la nourriture .

Comment réduire le gaspillage et les déchets alimentaires ?

Si l’énergie est nécessaire pour transformer et emballer la nourriture, les émissions qui découlent des pertes alimentaires et du gaspillage sont bien plus importantes. Prenons le bœuf par exemple : l’emballage, le transport et la vente réunis représentent seulement 1 à 9% des émissions totales, alors que les pertes alimentaires et le gaspillage en causent entre 12 et 15% .

Image of La contrepartie des émissions liées au bœuf

La contrepartie des émissions liées au bœuf

Dans les pays en voie de développement, il faudra investir dans de meilleures techniques de récolte, capacités de stockage et infrastructures pour réduire les pertes, et améliorer les infrastructures de transformation et d’emballage .

Si les pertes alimentaires sont un problème important dans des pays plus riches également, le problème du gaspillage alimentaire individuel doit être également résolu.

En plus d’encourager des pratiques créant moins de déchets, chacun doit être mieux informé sur la conservation et la sécurité des aliments au-delà des dates de péremption (qui diffèrent d’un pays à l’autre) .

Mais ce ne sont pas seulement les consommateurs qui gâchent la nourriture. Les supermarchés sont particulièrement exigeants quant à l’aspect de la nourriture, et des aliments imparfaits sont souvent jetés, même s’ils sont tout à fait comestibles . Accepter des aliments « imparfaits » tant au niveau de la vente que de la consommation sera essentiel si nous voulons réduire les déchets alimentaires superflus.

Image of Mangeons les aliments imparfaits !

Mangeons les aliments imparfaits !

Les restaurants, les commerces et les traiteurs peuvent aussi diminuer les déchets alimentaires en vendant des portions de nourriture raisonnables et en donnant les restes à ceux qui n’ont pas les moyens de les acheter . Les restes peuvent directement nourrir les animaux , ou nourrir des insectes qui à leur tour peuvent être utilisés pour nourrir les animaux . Mais nous pouvons aussi les utiliser nous-mêmes. Par exemple, les déchets alimentaires peuvent être transformés en emballages biodégradables et en bioplastiques . En plus de réduire nos déchets, cela réduit la quantité d’emballages plastiques non-dégradables qui sont jetés .

Conclusion

Les pertes alimentaires et le gaspillage interviennent à tous les stades de la chaîne de production alimentaire, et représentent un énorme gâchis des ressources et des émissions de gaz à effet de serre superflues. Diminuer la quantité de nourriture perdue ou gaspillée est bénéfique tant pour l’environnement que l’économie mondiale, en améliorant la sécurité alimentaire et en rendant la nourriture plus accessible aux plus pauvres, tout en économisant des milliards de dollars .

Des solutions différentes en fonction des pays seront nécessaires, car les causes du gaspillage alimentaire varient énormément d’une région à l’autre. À mesure que le monde s’enrichit, le gâchis alimentaire au niveau du consommateur est susceptible de devenir problématique. Ainsi, il est vital d’informer chacun des conséquences du gaspillage alimentaire, et de ce qui peut être fait pour changer les choses.

Accéder au quiz !