Le réchauffement de la planète : Comment comparer le climat actuel à celui du passé et de l’avenir ?

9 minute read

Mis à jour le Mon Dec 14 2020

Comment les températures changeront-elles à l'avenir ?

Les modèles climatiques utilisent plusieurs scénarios différents de comportement humain pour prédire les diverses possibilités de changement des températures à l'avenir. Ces prévisions, ainsi que l'éventail des résultats possibles, sont affichés dans le graphique ci-dessous.

Prévisions des températures futures

La ligne verte dans ce graphique représente un avenir où il n'y a pas de changement ou d'apport aux politiques climatiques actuelles. On estime que cela entraînerait un réchauffement de la planète de 4,5 °C d'ici 2100.

Si nous mettons en œuvre des politiques climatiques pour que les émissions de CO₂ atteignent un pic d’environ 40 Gt par an vers 2040 et deviennent à peu près constantes à 15 Gt par an après 2080, la ligne bleue claire est plus probable. Cela correspond à un réchauffement de 2,5 °C d'ici 2100.

La ligne bleue foncée représente un avenir où des politiques climatiques extrêmement rigoureuses et strictes sont mises en place en 2020. Cela provoquerait tout de même un réchauffement de la planète de 1,6 °C d'ici 2100.

Selon toi, quels sont les principaux facteurs qui influenceront le changement des températures au cours du siècle prochain?


Depuis 250 ans, les humains libèrent des gaz à effet de serre dans l'atmosphère, ce qui a entraîné un réchauffement de la Terre d'environ 1,1 °C!

Réchauffement anormal

Tandis que la planète se réchauffe, la fonte des glaces, la fonte du pergélisol, et d'autres réactions de la Terre elle-même augmenteront encore plus les températures (jette un coup d'œil au chapitre sur les rétroactions pour plus de détails).

Rétroactions positives

Pourquoi nous inquiétons-nous du changement climatique aujourd'hui ?

Les gaz à effet de serre et les rétroactions positives provoquent le réchauffement exceptionnellement rapide de la Terre. Au cours du siècle dernier, elle s'est réchauffée environ 10 fois plus rapidement que la hausse moyenne de la température après chaque ère glaciaire.

Malgré des changements rapides et importants de température dans le passé lointain, le réchauffement climatique actuel est dangereux car les humains n'ont jamais connu de changements à cette échelle et à cette vitesse auparavant, donc il nous sera difficile de nous adapter.

Difficulté à s'adapter

Par exemple, la dernière fois que la température moyenne de la Terre a atteint 4,5 °C au-dessus des niveaux préindustriels, c'était il y a 5 millions d'années. À l'époque, les humains et même les mammouths n'avaient pas encore évolué !

Même température dans l'histoire

De manière réaliste, comment les températures vont-elles évoluer dans le cadre des politiques actuelles ?

La quantité de gaz à effet de serre que nous dégageons dépend principalement de la quantité d'énergie que nous utilisons et de la façon dont elle est produite.

Ces facteurs sont dictés par la politique, l'économie, la taille de la population et la consommation d'énergie par personne.

Dans le cadre de l'Accord de Paris sur le climat, chaque pays s'engage à limiter la hausse de la température globale à un niveau bien inférieur à 2 °C au-dessus des niveaux préindustriels, et de préférence en dessous de 1,5 °C.

Toutefois, si nous regardons les promesses faites par les pays pour réduire les émissions de gaz à effet de serre, plus de 7 pays sur 10 actuellement ne réussiront pas à respecter leurs engagements pris dans le cadre de l’Accord de Paris! En moyenne, les promesses de réduction des émissions doivent être 5 fois plus efficaces dans la prochaine décennie pour maintenir les températures en dessous de 1,5 °C.

De nombreux scientifiques pensent que nous avons peu d'espoir de limiter le réchauffement de la planète à 1,5 °C ou même à 2 °C.

De fait, si le réchauffement climatique continue à son taux actuel, il y a 66% de chances que nous atteignions 1,5 °C de réchauffement entre 2030 et 2052.

Mais le réchauffement climatique est en fait de plus en plus rapide, donc des mesures draconiennes doivent être prises dès maintenant pour réduire les émissions afin de limiter ces températures en hausse constante.

Nous explorerons les solutions à ce problème dans les cours suivants !

Chapitre suivant