Problématiques non résolues : Défis actuels en matière de technologie et de politique agricoles

15 minutes de lecture

Mis à jour le: 14 Déc 2020

L’agriculture est confrontée à un double défi : produire suffisamment de nourriture pour notre population croissante, tout en minimisant l’impact néfaste de cette industrie sur notre planète. Dans ce chapitre, nous aborderons certains des problèmes encore à résoudre pour parvenir à une agriculture productive et durable.

Problème 1: La dégradation des sols doit être stoppée – et vite !

Ce dont le monde a besoin pour résoudre ce problème :

facefacefacefaceface
attach_moneyattach_moneyattach_money
personpersonpersonpersonperson

cerveau

argent

sensibilisation

Description

La terre est une ressource essentielle qui affecte la productivité des cultures et le changement climatique . Cependant, nos sols s’érodent au moins 10 fois plus rapidement qu’ils ne se forment , dégageant du carbone dans l’atmosphère et menaçant la sécurité alimentaire . En effet, le coût annuel de la dégradation des sols par rapport au PIB mondial est estimé à 8 milliards de dollars !

Éduquer les agriculteurs sur l’importance des pratiques respectueuses des sols, comme l’agriculture sans labour, les rotations de culture et l’agroforesterie, seront essentielles pour pouvoir conserver cette précieuse ressource . Le partage des connaissances entre chercheurs et agriculteurs permettra à ces derniers d’adapter leurs pratiques aux conditions spécifiques des sols sur lesquels est construite leur ferme afin d’obtenir le maximum de productivité .

Toutefois, les agriculteurs peuvent être réticents à remplacer les pratiques traditionnelles, et de nombreuses stratégies de conservation prennent plusieurs années à démontrer leurs avantages économiques . Des incitations gouvernementales et des financements publics seront donc nécessaires pour que de telles pratiques soient largement adoptées .

Clique pour en savoir plus :

Qui travaille là-dessus :

arrow_forward Syngenta Global

Problème 2: Les agriculteurs ont besoin d’incitations et d’une formation pour adopter l’agriculture de précision

Ce dont le monde a besoin pour résoudre ce problème :

facefaceface
attach_moneyattach_moneyattach_moneyattach_money
personpersonperson

cerveau

argent

sensibilisation

Description

L’agriculture de précision a le potentiel de réduire les coûts économiques et environnementaux de l’agriculture en optimisant les rendements des cultures tout en minimisant les déchets . Malgré cela, l’adoption de ces technologies (à l’exception des systèmes GPS) a été assez lente, en particulier dans les pays en voie en développement . Pourquoi ?

Bien que l’adoption de ces techniques permette à terme d’améliorer les revenus des agriculteurs, beaucoup d’entre eux ne sont pas en mesure de faire face aux coûts d’investissement initiaux . Le développement de technologies moins coûteuses, ainsi que des incitations et des subventions gouvernementales pour encourager leur utilisation, seront nécessaires pour une plus large adoption de ces techniques .

Beaucoup d’autres sont rebutés parce qu’ils pensent que la technologie est trop complexe . Le développement de produits plus faciles à utiliser et davantage de formations permettront, espérons-le, de lever cet obstacle .

Clique pour en savoir plus :

Qui travaille là-dessus :

arrow_forward Smart Farming Erasmus
arrow_forward Ideo.org
arrow_forward Indigo.com
arrow_forward Trimble
arrow_forward OneSoil
arrow_forward Aibono

Problème 3: Les OGM doivent être mieux compris

Ce dont le monde a besoin pour résoudre ce problème :

facefacefaceface
attach_moneyattach_money
personpersonpersonpersonperson

cerveau

argent

sensibilisation

Description

Nous avons discuté des avantages des OGM, tant pour les êtres humains que pour la planète , mais beaucoup de gens s’opposent encore à leur utilisation. Par exemple, 47% des Chinois ont une opinion négative de l’ingénierie génétique , et 39% des Américains pensent que les OGM sont un risque pour la santé humaine . Cela est largement dû à un manque de communication claire entre les scientifiques et le public . Il a été démontré qu’informer les gens sur l’ingénierie génétique augmente les attitudes positives à l’égard des OGM . Que faut-il donc faire ?

Tout d’abord, nous devons sensibiliser davantage le public sur l’importance des OGM pour la santé humaine et celle de l’environnement

Deuxièmement, nous devons mettre fin à la diffusion de fausses informations et modifier l’image des OGM dans les médias

Troisièmement, les scientifiques doivent fournir un accès facile à la recherche et le public doit participer activement

Il est également important que les réglementations qui limitent l’utilisation des OGM soient revues à mesure que nous développons de nouvelles techniques et créons de nouveaux produits .

Clique pour en savoir plus :

Qui travaille là-dessus :

arrow_forward The Royal Society
arrow_forward Alliance for Science
arrow_forward ISAAA
arrow_forward Biology Fortified
Image of Accroître la sensibilisation aux OGM

Accroître la sensibilisation aux OGM

Problème 4: Les agriculteurs doivent avoir un meilleur accès aux OGM

Ce dont le monde a besoin pour résoudre ce problème :

facefaceface
attach_moneyattach_moneyattach_money
person

cerveau

argent

sensibilisation

Description

La plupart des semences OGM sont protégées par des brevets – des lois qui empêchent d’autres personnes d’utiliser la technologie sans autorisation (57). Ces lois sont censées encourager l’innovation, en empêchant d’autres personnes de profiter injustement du dur labeur de l’inventeur .

Dans de nombreux cas, pour utiliser des semences brevetées, les agriculteurs doivent accepter de ne les planter que pour une seule saison et de ne pas conserver ou vendre les cultures résultantes pour les replanter . Pour s’assurer que les agriculteurs respectent ces règles, les semences sont souvent conçues de manière que le caractère modifié ne soit pas transmis aux générations futures . Cela oblige les agriculteurs à dépendre des fournisseurs de semences, ce qui donne à ces entreprises un grand pouvoir sur l’accès aux technologies d’ingénierie génétique .

En 2018, quatre entreprises étaient responsables de plus de 50% des ventes mondiales de semences ! Avec peu de concurrence de la part des autres fournisseurs de semences, ces entreprises peuvent augmenter le prix de leurs produits sans risquer de voir leurs acheteurs se tourner vers des sources moins chères .

Pour éviter que ces grandes entreprises ne prennent le contrôle total des approvisionnements alimentaires mondiaux, les gouvernements devront introduire des politiques visant à rétablir la concurrence sur le marché des semences agricoles en empêchant les fusions entre grandes entreprises de semences et en soutenant la croissance de nouveaux fournisseurs .

Le développement de semences génétiquement modifiées « d’accès libre » et de grainothèques rendra également ces technologies plus accessibles, garantissant leur disponibilité là où elles sont le plus nécessaires .

Clique pour en savoir plus :

Qui travaille là-dessus :

arrow_forward Gates Ag One
arrow_forward CGAIR
arrow_forward RIPE

Problème 5: L'agriculture verticale a besoin de meilleures lumières LED

Ce dont le monde a besoin pour résoudre ce problème :

facefaceface
attach_moneyattach_moneyattach_moneyattach_money

cerveau

argent

sensibilisation

Description

Les fermes verticales nécessitent beaucoup d’énergie pour maintenir des conditions de croissance optimales pour les plantes tout au long de l’année . 70% de la consommation d’énergie d’une ferme verticale est utilisée pour l’éclairage . L’éclairage peut également dégager de la chaleur, ce qui non seulement gaspille de l’énergie, mais crée des températures défavorables pour la croissance des plantes .

Des lampes LED plus efficaces ont été développées, qui n’émettent que le spectre de la lumière absorbée par les plantes . Cela permet de réduire la quantité d’énergie lumineuse gaspillée qui est réfléchie par la plante . Avec plus de recherche, ces lampes pourraient être rendues moins chères et ajustables aux différentes phases du cycle de croissance de la plante.

Des lumières LED plus efficaces dégagent également moins de chaleur , mais il est difficile d’éliminer complètement cette production de chaleur. L’excédent de chaleur pourrait être utilisé pour chauffer d’autres parties du bâtiment où se trouve la ferme . Pour cela, il faudra mener des recherches pour concevoir des systèmes de distribution d’air efficaces.

Si les fermes verticales adoptent une énergie sans carbone, leur empreinte carbone se réduira encore plus .

Clique pour en savoir plus :

Qui travaille là-dessus :

arrow_forward V-Farm
arrow_forward Plenty
arrow_forward Cubic Farms
arrow_forward Zipgrow
arrow_forward TechnoFarm
arrow_forward Freightfarms
arrow_forward Alkilu
arrow_forward Growtainer
arrow_forward Growing Underground

Problème 6: La commercialisation de la viande cultivée doit être étendue

Ce dont le monde a besoin pour résoudre ce problème :

facefaceface
attach_moneyattach_moneyattach_moneyattach_moneyattach_money

cerveau

argent

sensibilisation

Description

La viande de bœuf cultivée est plus de cinq fois plus chère que le bœuf haché . Le milieu de culture représente 80% de ce coût , ce qui signifie que produire un milieu de culture moins cher devrait être un objectif clé de la recherche.

En outre, pour faire face au coût environnemental de ce processus à forte intensité énergétique, les producteurs devront adopter des sources d’énergie sans carbone .

La technologie de la viande cultivée en laboratoire n’en est qu’à ses débuts. Des recherches seront nécessaires pour réduire le coût économique et environnemental de ce processus grâce à l’évolution des matières premières et des intrants énergétiques nécessaires .

Clique pour en savoir plus :

Qui travaille là-dessus :

arrow_forward Mosa Meat
arrow_forward Memphis Meats
arrow_forward Shiok Meats
arrow_forward Aleph Farms
arrow_forward Finless Foods
arrow_forward Higher Steaks
arrow_forward Integriculture
arrow_forward JUST

Problème 7: Nous devons adopter des régimes alimentaires plus durables

Ce dont le monde a besoin pour résoudre ce problème :

facefacefacefaceface
attach_money
personpersonpersonpersonperson

cerveau

argent

sensibilisation

Description

Retirer les produits d’origine animale de notre alimentation réduirait de près de 50% les émissions de gaz à effet de serre du secteur alimentaire . Cependant, dans la plupart des études, moins de 35% des habitants des pays développés sont conscients des impacts environnementaux de la consommation de viande . Une communication plus claire sur les impacts sanitaires et environnementaux de différents aliments sera importante pour permettre aux gens de faire des choix alimentaires plus durables .

Les régimes alimentaires durables doivent être abordables et fournir les bons nutriments en quantité suffisante, tout en ayant un impact minimal sur l’environnement . Même passer du bœuf à des viandes à faible impact comme la volaille et le poisson peut faire une grande différence dans notre empreinte carbone .

Beaucoup pensent que pour obtenir un régime alimentaire équilibré à base de plantes, il faut dépenser plus d’argent . Donner à la nourriture un prix qui reflète le coût environnemental de son processus de production permettrait de lever les obstacles financiers à l’adoption de régimes alimentaires durables . Par exemple, si les gouvernements introduisaient une taxe sur les produits carnés, les consommateurs seraient plus enclins à acheter des alternatives d’origine végétale .

Les mesures d’incitation et de sensibilisation, ainsi que l’amélioration du goût et de la texture des substituts de la viande, seront importantes pour encourager davantage de personnes à adopter des régimes alimentaires durables.

Clique pour en savoir plus :

arrow_forward True Cost Accounting

Qui travaille là-dessus :

arrow_forward EAT forum
arrow_forward Eating Better
Accéder au quiz !