Émissions par utilisation finale : Quelles activités créent le plus d'émissions ?

14 minute read

Mis à jour le Thu Mar 04 2021

Dans le dernier chapitre, nous avons catégorisé les émissions en fonction du secteur d'où elles proviennent. Il existe d'autres façons d'envisager les émissions, y compris par utilisation ou activité finale. Ainsi, les émissions sont réparties dans chaque secteur pour examiner le produit final ou l'activité finale pour lesquels les émissions sont utilisées.

Répartition des utilisations finales dans le secteur de l'énergie

Pourquoi est-il utile de classer les émissions par utilisation finale ?

La catégorisation des émissions par utilisation finale nous donne une meilleure compréhension des activités ou des produits spécifiques qui sont responsables de la cause des émissions.

Ceci est utile pour déterminer comment les réduire. Par exemple, nous verrons que les bâtiments représentent 17,7% des émissions d'énergie. Ces informations peuvent amener les gouvernements à améliorer l'isolation afin que moins d'énergie soit gaspillée par le chauffage et le refroidissement inefficaces de ces bâtiments.

Quels sont les produits qui génèrent le plus d'émissions ?

Émissions de différents secteurs et utilisations finales

La colonne de droite du graphique montre les émissions par activité finale. Ceci redistribue les émissions du secteur dans lequel elles sont produites à leur utilisation finale.

Cela fait une différence en particulier pour le secteur de l'énergie, qui produit de l'énergie pour un large éventail d'utilisations finales. La responsabilité des émissions peut ainsi être réaffectée du secteur de l'approvisionnement énergétique aux activités ou aux produits qui utilisent cette énergie.

Prenons par exemple les émissions provenant des carburants utilisés pour produire de la chaleur ou de l'électricité pour les maisons et les appartements. Ces émissions sont produites par le secteur de l'énergie, mais utilisées pour les bâtiments.

Quelles utilisations/activités finales sont les plus mauvaises pour la planète ?

Les activités liées au réseau routier représentent 11,9% des émissions mondiales de gaz à effet de serre.

Ces activités couvrent les émissions liées à la construction des routes et celles des véhicules qui circulent sur ces routes, y compris les voitures, les camions, les autobus et les autocars.

Elles incluent également les émissions provenant de la production et de l'échange de ces véhicules.

Les émissions liées au réseau routier

Les bâtiments dans lesquels nous vivons et travaillons représentent une part encore plus importante, avec 17,7% des émissions mondiales d'équivalent CO₂. Ces émissions comprennent l'électricité utilisée dans l'éclairage, l'utilisation des appareils (tout ce qui est branché dans une prise, du grille-pain au sèche-cheveux), la réfrigération et la climatisation, ainsi que le chauffage pour chauffer nos maisons et nos lieux de travail et toute utilisation directe de combustible comme le gaz.

En ce qui concerne les industries, la sidérurgie (la fabrication du fer et de l'acier) compte parmi les secteurs industriels consommant le plus d'énergie au monde, avec 7,2% des émissions de gaz à effet de serre.

Les émissions de CO₂ ont lieu à différents stades dans la fabrication de l'acier, y compris lorsque les combustibles sont brûlés sur place (70%), et comprennent les émissions indirectes liées à l'électricité et à la chaleur utilisées pendant le processus de production (30%).

La demande mondiale d'acier continue d'augmenter, donc sans intervention, ce secteur pourrait produire encore plus de gaz à effet de serre à l'avenir.

Terrou fabriquant de l'acier

Qu’est-ce qu’une « chaîne d’approvisionnement » et pourquoi sont-elles importantes ?

La chaîne d'approvisionnement est un terme désignant collectivement toutes les étapes de la création d'un produit particulier : l'obtention des ressources, sa fabrication, son transport, son utilisation et son élimination.

Lorsque nous catégorisons les émissions de gaz à effet de serre en fonction de l'utilisation finale, les émissions de chaque étape de la chaîne d’approvisionnement comptent pour les émissions causées par le produit final.

Examinons ce que cela signifie dans la chaîne d’approvisionnement alimentaire et dans la chaîne d’approvisionnement de la mode.

La chaîne d'approvisionnement alimentaire

Quel pourcentage des émissions de gaz à effet de serre provient de la chaîne d'approvisionnement alimentaire actuelle ?


Aujourd'hui, la chaîne d'approvisionnement alimentaire produit environ 13,7 milliards de tonnes d'équivalent CO₂, soit 26% des émissions de gaz à effet de serre liées à l'activité humaine. Chaque étape de la chaîne d'approvisionnement alimentaire - de la ferme à la fourchette - produit des gaz à effet de serre. Et n'oublions pas non plus les émissions dues aux déchets alimentaires!

Sources d'émissions de gaz à effet de serre des différentes étapes de la chaîne d'approvisionnement alimentaire

Le changement d'affectation des terres et les étapes de la production agricole dominent, représentant 82% des émissions alimentaires! Il existe également des différences énormes dans les émissions de gaz à effet de serre entre divers aliments : la production d'1 kg de bœuf émet 60 kg d'équivalent CO₂, tandis que celle d'1 kg de pois émet seulement 1 kg d'équivalent CO₂.

Les émissions provenant de la production de viande sont supérieures à celles liées aux plantes

Qu'en est-il des vêtements que nous portons ?

La fabrication des vêtements que nous portons est aussi associée à des émissions provenant de nombreuses sources différentes.

Quel pourcentage des émissions de gaz à effet de serre provient actuellement de la chaîne d'approvisionnement de la mode?


On estime que l'industrie de la mode est responsable de 10% des émissions mondiales de gaz à effet de serre. C’est plus que les émissions produites par les vols internationaux ou par l’industrie du transport maritime!

La raison pour laquelle ces émissions sont si élevées en équivalent CO₂ est due à la longueur des chaînes d'approvisionnement et à la forte intensité énergétique requise dans cette industrie au niveau de la production.

Étapes de la chaîne d'approvisionnement de la mode responsables des émissions

À mesure que la mode rapide devient de plus en plus répandue, les émissions de l’industrie de la mode continuent d’augmenter ; les vêtements sont produits dans des délais plus courts et de nouveaux modèles apparaissent toutes les quelques semaines pour répondre aux demandes des dernières tendances. Aujourd'hui, le consommateur moyen achète 60% de vêtements de plus qu'en 2003.

Terrou faisant du shopping

Conclusion

Il existe différentes manières de catégoriser les émissions de gaz à effet de serre, y compris par source primaire et par activité d'utilisation finale. Il est important de savoir d'où proviennent les émissions de gaz à effet de serre afin de pouvoir discerner où des changements doivent être apportés pour lutter au mieux contre le changement climatique.

Nous devons d'abord nous attaquer aux gros émetteurs de gaz à effet de serre (par exemple l'énergie !) et cesser de nous concentrer autant sur des sources d'émissions moins importantes. Dans le chapitre suivant, nous examinerons les pays qui produisent le plus d'émissions de gaz à effet de serre.

Chapitre suivant