Êtres humains : Pourquoi le changement climatique augmentera les inégalités

15 minute read

Mis à jour le Fri Feb 26 2021

Tu vas peut-être trouver ça égocentrique, mais nous nous soucions beaucoup de la façon dont le changement climatique affectera les gens ! Dans ce chapitre, nous examinerons ce que le changement climatique signifie pour la vie de tous - pour notre eau, notre nourriture et notre santé. Nous découvrirons également qui sera le plus touché - et pourquoi c'est complètement injuste.

Trop d'eau - ou pas assez ?

L'eau est partout ! Elle est dans ton sang et à l'intérieur de tes cellules, et représente environ 60% de ton poids corporel. Pourtant, 2,2 milliards de personnes n'ont pas accès à de l'eau potable !

Le fait de ne pas avoir assez d'eau est grave, mais en avoir trop l'est tout autant ! Les inondations ont touché plus de personnes que toute autre catastrophe liée à la météo au cours des 20 dernières années. En plus des décès directs, les inondations peuvent détruire les bâtiments, provoquer des glissements de terrain et aggraver les effets des maladies qui se propagent par l'eau[précipit,9 inondations].

Les problèmes liés à l'excès ou au manque d'eau vont s'aggraver à mesure que le changement climatique rendra les régions sèches plus sèches et les régions humides plus humides (plus d'informations à ce sujet dans le cours sur les prévisions climatiques) !.

Nombre de personnes affectées par les catastrophes météorologiques (excluant les décès) de 1995 à 2015

Comment les inondations affectent-elles l’approvisionnement en eau des êtres humains ?


Les inondations peuvent détruire les points d’approvisionnement en eau potable, ainsi que les réservoirs et les conduites d'eaux usées. Elles peuvent également mélanger l'eau potable avec de l'eau sale ou de l'eau de mer, ce qui la rend dangereuse à boire. L'élévation du niveau de la mer aggrave ce problème.

Les sécheresses devraient également s'aggraver avec le changement climatique. Cela menacera encore davantage l'accès à l'eau potable, même dans de nombreuses régions qui normalement ne sont pas sèches.

Combien de personnes auront des difficultés pour accéder à l'eau d'ici 2050 ?


C'est plus de la moitié de la population mondiale actuelle !

La lutte pour l'accès à l'eau a des effets directs sur l'eau potable et rend également plus difficile l'arrosage des cultures pour les agriculteurs. Les sécheresses et les vagues de chaleur ont réduit les rendements céréaliers de 9 à 10% en moyenne au cours des dernières décennies.

Sécheresses et insécurité alimentaire

Aurons-nous suffisamment de nourriture ?

Le changement climatique affectera la croissance des rendements agricoles de manières très différentes dans le monde, en fonction du climat local et des types de récolte qui y sont cultivées.

La croissance de sept principaux types de cultures en Europe devrait en fait augmenter de 8% en moyenne d'ici 2050 en raison du changement climatique. Le blé et la betterave à sucre verront une croissance particulièrement importante - bonne nouvelle pour les céréales du petit déjeuner !

Mais cela ne concerne que l'Europe. Jette un œil à la carte ci-dessous, qui montre comment les rendements agricoles devraient évoluer d'ici 2080 :

Changement des rendements agricoles dans le monde d'ici 2080

Les pays qui souffrent déjà extrêmement de la faim subiront les plus grandes pertes alimentaires - un autre exemple des effets inégalitaires et injustes du changement climatique. Si nous n'arrêtons pas le changement climatique, des millions de personnes supplémentaires seront menacées par la faim d'ici 2050.

La croissance mondiale du blé, du riz, du maïs et du soja devrait diminuer. Or ces cultures représentent 66% des calories consommées dans le monde.

Sources principales de calories

Les insectes et les maladies sont un autre problème : ils détruisent actuellement 20% de toutes les cultures de blé, de riz, de maïs et de soja. Le changement climatique va probablement aggraver cette situation car les insectes et les maladies se propagent vers les pôles. Cela pourrait réduire la croissance des rendements agricoles tels que prédits pour des climats plus froids comme l'Europe.

Pour de nombreuses cultures, le changement climatique se traduira par une diminution de leur qualité et une augmentation de leur prix. Pour en savoir plus sur ces défis et sur la façon dont nous pourrions les résoudre, lis le chapitre sur l'alimentation et l'agriculture !

Notre santé sera-t-elle affectée ?

Oui !

Les canicules peuvent causer de nombreux problèmes pour notre santé.

Des canicules plus nombreuses sont attendues en raison du changement climatique, et on estime qu'elles provoqueront 38 000 morts supplémentaires par an entre 2030 et 2050. Les villes seront encore plus chaudes que les zones environnantes pendant les vagues de chaleur parce que leurs surfaces sombres absorbent plus de chaleur.

Quelle proportion de la population mondiale devrait vivre dans les villes d'ici 2050 ?


La majorité de la population mondiale vivra dans des villes d'ici 2050 et, par conséquent, sera particulièrement exposée en cas de canicules.

Sans eau propre à boire, les gens peuvent aussi se déshydrater, ce qui peut causer des maux de tête, des étourdissements, de la fatigue et des dommages au corps. La consommation d'eau insalubre entraîne des problèmes de santé comme la diarrhée, qui est à l'origine de 4% des décès dans le monde.

Certains insectes qui propagent des maladies survivent mieux dans des climats plus chauds. Par exemple, le paludisme est une maladie transmise par les moustiques qui fait plus de 400 000 morts chaque année. Aujourd'hui, la plupart des infections du paludisme se produisent en Afrique subsaharienne. Les moustiques préfèrent les environnements chauds et humides. Ils peuvent donc se déplacer vers de nouveaux endroits où la température augmente. Différents groupes de personnes seront alors exposés à la maladie mortelle.

Outre les insectes, de nombreuses bactéries provoquent des maladies chez les humains. Les bactéries se développent plus rapidement s'il fait plus chaud. En fait, les températures affectent également leur capacité à échanger de l'ADN. Dans un climat plus chaud, les bactéries échangent de l'ADN plus rapidement, y compris l'ADN qui leur permet de devenir résistantes aux antibiotiques. Une résistance accrue aux antibiotiques rendrait impossible le traitement de nombreuses infections.

La pollution de l'air est une autre chose qui peut affecter notre santé physique. La pollution de l'air peut aggraver des troubles respiratoires tels que l'asthme, et augmenter les cas de \définition{cancer}{cancer} du poumon, d'accident vasculaire cérébral et de maladies cardiaques. Il est également prouvé que la pollution atmosphérique peut aggraver l'infection par des virus en suspension dans l'air. Le réchauffement de la planète a une incidence sur la pollution atmosphérique en raison d'éléments tels que l'augmentation des incendies de forêt et les modifications des concentrations de gaz au niveau du sol qui se produisent lorsque les températures sont plus élevées.

Si aucun changement n'est effectué pour y mettre fin, la pollution atmosphérique pourrait causer 1 000 à 4 300 décès supplémentaires par an rien qu'aux États-Unis d'ici 2050.

Effets à court terme et à long terme de la pollution atmosphérique sur la santé humaine

Les injustices

Tu as peut-être remarqué que les conséquences du changement climatique vont affecter certaines personnes et certains lieux plus que d'autres. Nous vivons déjà dans un monde inégalitaire, et le changement climatique devrait le rendre encore moins égalitaire.

Imagine qu'une personne a brisé des verres, en laissant les tessons coupants partout sur ton plancher. Pire encore, alors qu'elle peut porter des chaussures pour se protéger les pieds, toi tu n'en as pas !

Eh bien, c’est pareil pour le changement climatique : on prévoit que les pires dégâts toucheront les personnes qui en sont le moins responsables ! En d'autres termes, les pays qui produisent le moins d'émissions de gaz à effet de serre seront les plus touchés. Qui plus est, ces pays disposent souvent de ressources moins importantes pour se protéger de ces conséquences.

Sans une action urgente, les impacts du changement climatique pourraient pousser 100 millions de personnes supplémentaires dans la pauvreté d'ici 2030. Plus de 99 pour cent des décès déjà supposés avoir eu lieu en raison du changement climatique sont survenus dans les pays en développement – et les enfants représentent plus de 80 pour cent de ces décès.

On prévoit que d'ici 2050, 1 personne sur 45 dans le monde aura dû quitter son habitation en raison du changement climatique ! Les gens pourraient ainsi migrer pour échapper à la sécheresse, aux inondations et à d'autres phénomènes météorologiques extrêmes. L'élévation du niveau de la mer oblige déjà les gens à se déplacer et si les températures augmentent de 3 °C, des villes côtières comme Miami et Shanghai pourraient être complètement submergées !

Toutes ces conséquences sont susceptibles de causer davantage de conflits entre différentes communautés et différents pays. La pauvreté, le manque de ressources et la migration sont autant de problèmes pouvant entraîner des conflits, et chacun d'entre eux devrait s'aggraver avec le changement climatique.

Conclusion

Le changement climatique affectera la façon dont les gens vivent et meurent. Des catastrophes météorologiques extrêmes à notre approvisionnement en eau et en nourriture, ces conséquences doivent être prises au sérieux.

Chapitre suivant