Élévation du niveau de la mer : Quelle en est vraiment la cause ? Indice : pas l'Arctique !

12 minute read

Mis à jour le Mon Dec 14 2020

Le niveau des mers a changé de façon significative au cours de l’histoire de la Terre. Il y a 120 000 ans (entre les 2 dernières périodes glaciaires), le niveau moyen de la mer à travers le monde était supérieur de plus de 5 mètres à ce qu'il est maintenant! Celui-ci était stable au cours des derniers milliers d'années, mais depuis 1901, le niveau moyen de la mer a augmenté de 19 centimètres.

Selon toi, qu'est-ce qui cause l'élévation du niveau de la mer?


Causes de l'élévation du niveau de la mer

Ces immenses zones de glace qui reposent sur la terre ferme sont appelées calottes glaciaires. Il existe deux calottes glaciaires dans le monde, une au Groenland et une en Antarctique.

Au cours des dernières décennies, le réchauffement climatique a provoqué la fonte et le rétrécissement de certaines parties des calottes glaciaires. Par conséquent, l'eau autrefois stockée sur terre se répand maintenant dans l'océan. La calotte glaciaire du Groenland a perdu en moyenne 278 milliards de tonnes de glace par an entre 2006 et 2015!

Depuis 2006, la fonte des calottes glaciaires a fait monter le niveau de la mer de 1,8 millimètre par an. C'est une contribution encore plus importante que la dilatation, qui a provoqué une augmentation de 1,4 millimètre par an au cours de la même période.

Pourquoi la fonte des icebergs ne provoque-t-elle pas une augmentation du niveau de la mer ?

Certaines glaces reposent sur la mer plutôt que sur la terre. C'est ce qu'on appelle la banquise, et celle-ci peut couvrir d'énormes étendues de l'océan, ou constituer de petits icebergs individuels.

Alors que l'Antarctique est recouverte d'une calotte glaciaire, la glace de l'Arctique est en grande partie constituée par une banquise.

Glace de mer contre glace de terre

Selon toi, comment la disparition de la banquise dans l'Arctique affecterait le système climatique de la Terre?


La fonte des glaces dans l'Arctique ne contribue pas du tout à l'élévation du niveau de la mer car l'eau supplémentaire remplace simplement la glace dans l'espace qu'elle occupait avant.

Cependant, cela signifie que les ours polaires doivent marcher et nager sur de plus grandes distances, ce qui peut être particulièrement dangereux pour les jeunes oursons. De plus, la fonte des glaces augmente le réchauffement climatique. En effet, la glace réfléchit beaucoup plus la lumière du soleil que l'eau. Sans la banquise, les océans absorbent donc plus de chaleur, ce qui les réchauffe.

Réchauffement lié à la fonte des glaces

Comment le niveau de la mer évoluera-t-il à l'avenir ?

Le graphique ci-dessous présente l'éventail des prévisions possibles pour l'élévation du niveau de la mer.

Prévisions d'élévation du niveau de la mer

Le taux moyen d'augmentation du niveau de la mer depuis 1901 est de 1,7 millimètre par an, mais si nous prenons la moyenne de 2007 à 2016, ce taux atteint environ 4 millimètres par an. Cette augmentation du taux d'élévation du niveau de la mer est due à une plus grande fonte des glaces des calottes glaciaires du Groenland et de l'Antarctique.

Vers 2100, s'il n'y a aucun changement dans les politiques climatiques, le niveau de la mer devrait augmenter de 15 millimètres par an, et de plusieurs centimètres par an d'ici 2200!

Les calottes glaciaires du Groenland et de l’Antarctique ne sont-elles pas des points de basculement potentiels ?

Oui! Bien vu (si tu l'as retenu) !

Si le Groenland et l’Antarctique perdent trop de glace, ils franchiront un « point de basculement ». Cela se produit lorsque la surface de glace perdue devient si grande qu'il est impossible d'empêcher le reste de la calotte glaciaire de fondre aussi.

La calotte glaciaire du Groenland s'en rapproche car, à mesure qu'elle fond, elle se déplace vers des zones plus basses. Parce que l'air est plus chaud au niveau des terres plus basses, le taux de fonte augmente.

Rétroaction de la fonte des calottes glaciaires

Une fois que ces points de basculement sont franchis, les changements seront probablement irréversibles pendant des milliers d'années. Si les calottes glaciaires du Groenland et de l'Antarctique de l'ouest franchissent leur point de basculement, nous devons nous attendre à une augmentation de plusieurs mètres du niveau de la mer dans les quelques centaines d'années à venir. Si elle fondait complètement, la calotte glaciaire du Groenland à elle seule contribuerait à une élévation de 7 mètres!

Quand ces points de basculement seront-ils franchis ?

Les scientifiques ne savent pas exactement quand ces calottes glaciaires franchiront un point de basculement.

Certains affirment qu'il faudrait que les températures de surface moyennes dans le monde augmentent d'au moins 2 °C, d'autres disent qu'il suffirait d'un réchauffement de 1,5 °C, ce qui sera probablement le cas dès 2030! En fait, certains pensent que les calottes glaciaires ont déjà franchi leur point de basculement, et si ce n'est pas le cas, elles en sont « dangereusement proches ».

Il y a débat parce que les simulations des interactions entre la calotte glaciaire et l'océan doivent encore être améliorées dans les modèles climatiques, donc ceux-ci sont susceptibles de sous-estimer le taux de perte de glace des calottes glaciaires.

Est-ce que tout ira bien si nous ne franchissons pas ce point de basculement ?

Même si nous arrivons à limiter le réchauffement climatique à 1,5 °C, et qu'aucun point de basculement n'est franchi, l'élévation du niveau de la mer se poursuivra. En fait, même si la quantité de gaz à effet de serre dans notre atmosphère restait constante à partir de maintenant, le niveau de la mer continuerait d'augmenter pendant des centaines, voire des milliers d'années.

Ceci est dû au réchauffement tardif : L'eau de mer a besoin de beaucoup plus d'énergie et de temps pour se réchauffer que la terre ou l'atmosphère.

Réchauffement tardif des océans

Cette élévation du niveau de la mer à long terme aura des impacts négatifs significatifs pour les communautés et les habitats côtiers.

Conclusion

Jusqu'à présent, nous avons discuté des prévisions concernant la hausse du niveau de la mer et des températures, ce qui se produira à peu près partout sur Terre. Maintenant, nous allons jeter un coup d'œil aux changements qui varient selon l'endroit où tu te trouves : l'augmentation des sécheresses et les modifications dans le régime des précipitations.

Chapitre suivant