Le réchauffement de la planète : Comment comparer le climat actuel à celui du passé et de l’avenir ?

15 minute read

Mis à jour le Wed Mar 03 2021

Comment les températures ont-elles changé dans le passé ?

Le graphique ci-dessous montre comment la température de la Terre a changé au cours des 65 derniers millions d’années et comment elle devrait changer à l’avenir. Comme tu peux le voir, le graphique effectue un zoom sur l'échelle de temps à mesure que nous nous rapprochons du présent.

Historique des températures mondiales

Compte tenu de cela, tu pourrais penser que le changement climatique actuel n'est pas différent des augmentations de température passées. Cependant, tu peux voir sur le graphique que si peu de mesures climatiques sont prises à l'avenir (la ligne orange), alors d'ici 2100, la température moyenne de la Terre augmentera d'environ 4,5 °C par rapport aux niveaux préindustriels.

À quand remonte la dernière fois que la Terre a été aussi chaude ?


À l'époque, les humains, et même les mammouths, n'avaient pas encore évolué !

Même température dans l'histoire

Le graphique ci-dessous montre les changements plus récents de température :

Oscillation entre les périodes glaciaires

Depuis un million d'années, la Terre a oscillé entre des périodes glaciaires et des périodes plus chaudes. Cela n'a pas été causé par les humains, mais par des changements dans l'énergie émise par le soleil, l'orbite de la Terre autour du soleil et l'angle de rotation de la Terre.

Ces changements de température ont été très graduels, la température moyenne mondiale n'ayant pas varié de plus de 1 °C au cours des dix mille dernières années. Cette stabilité a facilité le développement de la civilisation humaine.

Comment les températures changent-elles maintenant ?

Jusqu'à récemment, la Terre était dans une phase naturelle de refroidissement, qui a commencé il y a environ 5 mille ans. Ce refroidissement s'orientait peu à peu vers une nouvelle ère glaciaire, prévue dans environ 1 500 ans. Cependant, vers les années 1850, les températures mondiales ont commencé à augmenter considérablement.

Réchauffement anormal

Depuis 250 ans, les humains libèrent des gaz à effet de serre dans l'atmosphère, ce qui a entraîné un réchauffement de la Terre d'environ 1,1 °C alors qu'elle serait autrement en train de refroidir !

Pourquoi s'inquiéter du changement climatique aujourd'hui ?

La Terre se réchauffe de manière anormalement rapide. Au cours du dernier siècle, elle s'est réchauffée environ 10 fois plus vite que l'augmentation moyenne de la température après chaque période glaciaire.

Bien qu'il y ait eu des changements de température tout aussi rapides et importants dans un passé lointain, le réchauffement climatique actuel est dangereux parce que les humains n'ont jamais connu de changements de cette ampleur et de cette vitesse auparavant. Il nous sera donc difficile de nous adapter.

Difficulté à s'adapter

L'augmentation future des températures

Selon toi, quels sont les principaux facteurs qui influenceront le changement des températures au cours du siècle prochain?


Plus nous émettons de gaz à effet de serre, plus les températures augmenteront. Au fur et à mesure que la planète se réchauffe, la fonte des glaces, le dégel du pergélisol, et d'autres réactions de la Terre elle-même feront monter encore plus les températures.

Rétroactions positives

La quantité de gaz à effet de serre que nous émettons dépend principalement de la quantité d'énergie que nous utilisons et de la manière dont elle est produite. Ces facteurs sont influencés par la politique, l'économie, la croissance démographique et la consommation d'énergie par personne.

Les modélisateurs en climatologie utilisent plusieurs scénarios différents et bien étudiés du comportement humain pour prévoir les différents changements de température possibles à l'avenir. Ces prévisions, ainsi qu'une gamme de résultats possibles, sont présentées dans le graphique ci-dessous.

Prévisions des températures futures

La ligne vert clair dans ce graphique représente un avenir où il n'y a pas de changement ou d'apport aux politiques climatiques actuelles. On estime que cela entraînerait un réchauffement de la planète de 4,5 °C d'ici 2100.

Si nous mettons en œuvre des politiques climatiques pour que les émissions de CO₂ atteignent un pic maximal d’environ 40 Gt par an vers 2040 et deviennent à peu près constantes à 15 Gt par an après 2080, la ligne bleue claire est plus probable. Cela correspond à un réchauffement de 2,5 °C d'ici 2100.

La ligne en violet/bleu foncé représente un avenir où des politiques climatiques extrêmement rigoureuses et strictes sont mises en place dans les années 2020. Cela provoquerait tout de même un réchauffement de la planète de 1,6 °C d'ici 2100.

Réchauffement non uniforme

En considérant le réchauffement moyen de la planète, nous ignorons le fait que la surface de la Terre ne se réchauffe pas uniformément.

La mer est plus froide que la terre, principalement parce qu’une plus grande proportion de l'énergie thermique du soleil est utilisée pour évaporer l’eau plutôt que d’être absorbée pour augmenter la température à la surface de la mer.

L'océan est plus frais que la terre

Cette évaporation signifie non seulement que la mer se réchauffe moins que la terre, mais elle fait également circuler plus de chaleur des océans vers la terre que de la terre vers les océans, de sorte que la différence de température augmente encore plus! Les preuves suggèrent que 80 à 90% du réchauffement terrestre est causé indirectement par la chaleur provenant du réchauffement des océans.

Transfert de chaleur entre la terre et l'océan

Par conséquent, de nombreuses zones terrestres connaissent un réchauffement plus important que la moyenne mondiale. Par exemple, lorsque le réchauffement planétaire au-dessus des niveaux préindustriels a une valeur moyenne de 1,5 °C ou 4 °C sur la Terre, la valeur moyenne dans certaines régions terrestres sera de 2,25 °C ou 7,5 °C respectivement.

Régions plus chaudes que la moyenne

Selon toi, quelle région connaîtra le réchauffement le plus important par rapport à la moyenne mondiale?


L'Arctique se réchauffe 2 à 3 fois plus vite que la moyenne mondiale, ce qui entraîne des effets néfastes du changement climatique dans d'autres régions du monde. En effet, lorsque la glace fond, elle expose une surface plus sombre qui reflète moins la lumière du soleil.

Comment les températures vont-elles évoluer dans le cadre des politiques actuelles ?

Dans le cadre de l'Accord de Paris, chaque pays s'est engagé à limiter la hausse de la température globale bien en dessous de 2 °C au-dessus des niveaux{préindustriels}{pre-industrial} et de préférence en dessous de 1,5 °C. La plupart des pays ont expliqué comment ils vont essayer d'atteindre cet objectif dans le cadre de politiques appelées Contributions déterminées au niveau national(CDN).

Toutefois, si nous regardons les promesses faites par les pays pour réduire les émissions de gaz à effet de serre dans le cadre des CDN, plus de 7 pays sur 10 actuellement ne réussiront pas à respecter leurs engagements pris dans le cadre de l'Accord de Paris ! En moyenne, les promesses de réduction des émissions doivent être 5 fois plus efficaces dans la prochaine décennie pour maintenir les températures en dessous de 1,5 °C.

Multiplication par 5 nécessaire

Conclusion

De nombreux scientifiques pensent que nous avons peu d'espoir de limiter le réchauffement climatique à 1,5 °C ou même 2 °C. Si le réchauffement climatique se poursuit à son rythme actuel, il y a 66% de chances que nous atteignions un réchauffement de 1,5 °C entre 2030 et 2052.

Mais le réchauffement climatique est en fait de plus en plus rapide, donc des mesures drastiques doivent être prises maintenant pour réduire les émissions afin de limiter la hausse des températures. Tu en apprendras plus sur les solutions à ce problème dans les prochains cours, mais pour l’instant, voyons comment cette hausse de température affectera le niveau de la mer.

Chapitre suivant